Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

L’impact écologique de la pollution lumineuse

#pollution lumineuse #résistance #insectes #lumière #impact

Si vous voyez dans vos rues quelqu’un prendre des photos de vitrines commerciales et éteindre l’éclairage de bâtiments publics après une heure du matin, ne vous étonnez pas : ce sont des bénévoles qui traquent les éclairages illégaux.

Exemple d’une action d’extinction des éclairages illégaux

Ce que dit la Loi :

Depuis 2013, une série d’arrêtés impose des plages horaires d’extinction nocturne plus strictes, mais dont l’application prend du retard du fait du manque de contrôle.
Sauf rare exception, l’extinction doit avoir lieu à 1 heure du matin pour les bâtiments publics jusqu’à 7 heures. Une heure après la fermeture des magasins pour les vitrines. Une heure après la fermeture des bureaux, quand ils ne sont pas occupés. (Arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses ).

Pourtant, lors de notre action du 20 juin 2020, nous avons recensé de nombreux mauvais élèves à Melun ne respectant pas la réglementation : Yamaha, Optic 2000, Pizza Hut, la Banque populaire, CIC, Vapostore, Century 21 !

Le Problème :

Réduire l’éclairage public ce n’est pas qu’économiser l’énergie, c’est aussi préserver la qualité de sommeil des riverains et limiter les troubles excessifs à la faune, à la flore et aux écosystèmes. L’éclairage public coûte 400 à 500 millions d’euros par an, facture supportée par les communes, par les contribuables.

Les Solutions :

Un éclairage partiel peut être la solution, soit géographique, soit temporel et cela ne demande aucun investissement financier. D’autres communes ont opté pour des dispositifs plus techniques nécessitant des investissements durables. À Lyon, par exemple, certains quartiers ont développé l’éclairage à distance et installé des détecteurs de présence. D’autres ont opté pour un système d’éclairage à la carte ou un système d’éclairage des luminaires en moins de trois secondes sur simple appel d’un numéro gratuit.
L’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne incite les habitants des communes à interpeller leurs élus sur la réduction de l’éclairage nocturne via l’envoi d’une lettre-type! Le second tour des élections municipales doit avoir lieu ce dimanche 28 juin, un occasion de sensibiliser à ce sujet.


Publicité

Un avis sur « L’impact écologique de la pollution lumineuse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :