Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Devenir végétarien en 6 étapes !

Il y a six ans, Coco et moi avons décidé d’adopter un régime végétarien (qui tend actuellement à devenir végétalien). Aujourd’hui, nous faisons le point sur les 6 étapes de notre parcours de joyeux végétariens. Tout d’abord, il faut savoir que changer de régime alimentaire n’a pas seulement un impact sur notre vie personnelle, mais bouleverse aussi notre vie sociale. Ces deux aspects de la vie se présentent ici comme deux parcours qu’il faut mener simultanément :

Étape 1 : Se renseigner

Il faut de bonnes raisons pour oser changer ses habitudes. Bien souvent, on devient végétariens pour des raisons écologiques, éthiques ou encore de santé (parfois tout ça à la fois). Cette étape de renseignement est essentielle, car elle vous permet d’être en accord avec vous-même, mais aussi parce qu’il faudra être prêt à répondre à ceux qui vous questionneront.

Étape 2 : Préparer le terrain

Parcours personnel : Se laisser un temps d’adaptation

On supprime les aliments carnés progressivement : souvent on commence par supprimer la viande de bœuf, puis toutes les viandes, et enfin le poisson (beaucoup de végétariens passent par la case « pescovégétarien* »).

Pour aller vers un régime végétalien : commencez par remplacer les œufs dans les préparations. La suppression du fromage est souvent l’étape la plus difficile – un militant vegan m’a conseillé d’arrêter le fromage d’un coup lorsque je serai prête.

Parcours social : Prévenir ses proches

C’est l’étape la plus difficile ! (L’étape 1 vous sera utile) Cette annonce peut avoir l’effet d’une bombe pour vos proches : sentiment de ne plus partager les mêmes choses que vous, peur que l’on vous ait lavé le cerveau, sentiment de culpabilité. Ils compareront votre choix au leur et verront votre décision comme une remise en question de leur mode de vie.

Quand tu dis le mot « végétarien » devant ta famille

Bizarrement, votre changement peut être vécu pour eux comme une attaque. C’est pour ça qu’il faut les rassurer : il s’agit de votre décision personnelle qui s’est faite suite à des recherches et une volonté de changement.

Vous pouvez changer, mais ne leur demandez pas de vous suivre…

Etape 3 : Laisser une place à l’imprévu

Parcours personnel : Se faire un contrat

Il est normal de faire des rechutes au début et de craquer. Pour prévenir la rechute, Coco et moi avons rédigé un contrat « flexi » que nous avons appliqué durant les deux premières années de notre végétarisme. Dans ce contrat, nous nous accordions 7 « jokers » par an (exemple : manger de la viande à Noël).

Parcours social : Attention à l’euphorie de la découverte

On a rapidement le sentiment d’avoir découvert une chose tellement incroyable qu’il faudrait que tout le monde soit au courant. Vous avez certainement envie de partager votre découverte et vos sentiments avec tout le monde. Mais rappelez-vous que la plupart des gens sont omnivores et ne se sont jamais interrogés sur leur alimentation. Remettre en question une pratique qui les accompagne depuis toujours peut faire naître en eux un sentiment de culpabilité. Cette culpabilité risque de produire un sentiment d’animosité à l’encontre des végétariens/vegans. Malheureusement, les révolutions sont souvent suivies d’un retour de flammes… L’astuce : Se restreindre à répondre aux questions. S’ils posent des questions c’est qu’ils prennent le risque d’être confrontés à vos arguments. On ne pourra pas vous accuser de prosélytisme

Étape 4 : Bonne chance que la force soit avec toi

Parcours personnel : Se renforcer physiquement

Pour garder la forme, il peut être utile de s’intéresser aux apports nutritifs des aliments. Internet regorge d’informations concernant les apports nutritifs de chaque aliment. Vous ne sauriez imaginer le pouvoir des lentilles et des haricots rouges ! Coco et moi avons une petite affiche dans notre cuisine avec les nutriments contenus dans l’alimentation végétale.
Les omnivores devraient aussi s’y intéresser, mais, étrangement, on ne leur demandera jamais.

Parcours social : S’entourer

L’idéal c’est de connaître d’autres gens végétariens/vegan avec qui discuter de vos expériences, de vos difficultés, de vos découvertes, etc. Coco et moi sommes devenus végétariens en même temps, et être végétariens ensemble rend beaucoup plus fort. Aussi, n’hésitez pas à vous faire des alliés qui ne seront peut-être pas végétariens, mais qui pourront vous soutenir lorsque vous serez confrontés à un carniste particulièrement virulent…

Étape 5 : Être téméraire

Parcours personnel : Faire preuve de curiosité

Devenir végétarien ne se réduit pas à supprimer la protéine carnée de son alimentation, mais suppose de se nourrir autrement. Il s’agira alors de faire varier les nutriments, mais aussi les plaisirs. N’hésitez pas à partir à la découverte de nouvelles saveurs. Avez-vous déjà mangé du chili SIN carne, du pesto d’épinards ou un dahl de lentilles ?

Parcours social : Faire preuve de détermination

La véritable difficulté, quand on est végétarien, se trouve dans les rapports sociaux. Retirer la viande de son alimentation n’est rien comparé aux débats houleux et aux commentaires désagréables auxquels vous serez confrontés. Armez-vous de patience et ne vous laissez pas abattre.

Étape 6 : Aimer la nourriture

Parcours personnel : Cuisiner

Le régime omnivore met la viande à l’honneur et réduit les légumes et les féculents à des « accompagnements ». Devenir végétarien c’est savoir reconsidérer ces aliments et par conséquent savoir les cuisiner.

Et là, on s’interroge : comment aimer les légumes ? Voici l’astuce : les agrémenter. Cuisinez-les avec des plantes aromatiques et potagères (thym, romarin, persil, basilic, ail, oignon, échalote…) ou encore des épices (cumin, curry, paprika…). L’astuce de Coco : faites varier les cuissons : une courgette cuite à la poêle n’a rien à voir avec une courgette cuite au four

Parcours social : Faire découvrir

À défaut de convaincre des omnivores par vos arguments vous pouvez toujours les persuader par leurs papilles. En effet, le régime végétarien/vegan ne doit pas être seulement perçu que comme un rejet de produits d’origine animale, mais il doit permettre de se réapproprier d’autres aliments. Proposer des plats originaux à Noël ou à des barbecues c’est aussi permettre à votre entourage de ne pas voir le végétarisme comme une contrainte, mais plutôt comme une découverte culinaire. Il m’est arrivé lors de barbecues de proposer des plats végétariens qui eurent beaucoup plus de succès que la viande principale.

Un petit résumé ?

O.B. et C.R.

*Pescovégétarien : végétarien qui mange du poisson

Liens :

Notre article sur la cuisine zéro déchet qui contient des idées végétariennes :

https://levertamoitiepleinecologie.home.blog/2020/04/18/au-menu-detritus-

Les grands sites végétariens :

https://www.vegetarisme.fr/

https://123veggie.fr/

Publicité

18 commentaires sur « Devenir végétarien en 6 étapes ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :